Conférence sur les collectivités durables

Pendant trois journées bien chargées en octobre, 531 décideurs dans le domaine du développement durable de partout au pays ont participé à la toute première conférence sur les collectivités durables (CCD) virtuelle de la Fédération canadienne des municipalités. Se déroulant entièrement en ligne, la CCD a atteint de nouveaux auditoires cette année.  

Nous avons noté une hausse importante du nombre de très petites municipalités qui y participent en temps normal (111 participants provenaient de régions rurales cette année, comparativement à 62 en 2018), ce qui est encourageant. Plusieurs d'entre elles sont confrontées à d'importants déficits budgétaires cette année, puisqu'elles ont dû suspendre ou réduire des sources de revenus telles que les frais de stationnement, les impôts fonciers, etc. pour alléger le fardeau de leurs résidents pendant la pandémie. Conscients de cette situation, nous avons réduit les frais d'inscription pour tous les participants cette année. Cette réduction, associée au fait qu'aucun déplacement n'était nécessaire, a permis de réduire considérablement les obstacles à la participation. Au final, encore plus de délégués que d'habitude ont participé à la conférence.  

Les séances plénières de cette année présentaient des conférenciers de premier plan, dont l'honorable Catherine McKenna, ministre des Infrastructures et des Collectivités, et Katharine Wilkinson, alors rédactrice en chef de Project Drawdown, ainsi que des panélistes qui ont souvent été cités par les participants comme le point fort de leur expérience. Seize ateliers et séances sectorielles simultanés ont attiré un total de 1 104 participants au cours des trois jours. Les répondants au sondage ont indiqué qu'ils avaient acquis une meilleure compréhension du financement offert par la FCM (78 %) et que la conférence était très pertinente pour leur travail (97 %). 

Compte tenu du succès de l'événement et de la réaction positive des participants à l’égard de l'édition 2020, la FCM est ravie de proposer à nouveau la CCD à l'automne 2021, qui deviendra ainsi un événement annuel virtuel.